//Presentation

Presentation

Par décision N° 231/CA/ONPC du 07 Juillet 1994, portant création d’une Communauté Portuaire, le Conseil d’Administration de L’Office National des Ports du Cameroun (ONPC) a créé une Association des Usagers et Administrations portuaires appelée Communauté Portuaire et dénommée PORT-SYNTHESE.

Par la Loi 98/21 l’ONPC (L’Office Nationale des Ports du Cameroun) lors de sa décomposition a été éclatée en quatre (04) Ports Autonomes, à savoir le Port Autonome de Douala (PAD), le Port Autonome de Kribi (PAK), le Port Autonome de Limbe (PAL) et le Port Autonome de Garoua (PAG).

Dans l’optique de conduire en synergie des actions visant à promouvoir les Ports du Cameroun, PORT- SYNTHESE a été étendue à l’ensemble des places portuaires le 24 Janvier 2019.

Les pères fondateurs sont:

  • Le Port Autonome de Douala (PAD) ;
  • Le Port Autonome de Kribi (PAK) ;
  • Le Port Autonome de Limbe (PAL) ;
  • Le Port Autonome de Garoua (PAG) ;
  • La Direction Générale des Douanes (DGD) ;
  • Le Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC) ;
  • La Chambre de Commerce de l’Industrie des Mines et de l’Artisanat (CCIMA) ;
  • L’Office National des Zones Franches Industrielles (ONZFI) ;
  • La Consignation et Logistique du Golfe de Guinée (CLGG) ;
  • L’Union des Consignataires et Armateurs du Cameroun (UCAM) ;
  • Groupement Professionnel des Acconiers du Cameroun (GPAC) ;
  • Le Syndicat des Commissionnaires Agrées en Douane et Transitaires du Cameroun (SCADTC).

L’adhésion à la synergie communautaire n’a cessé dès lors de faire des émules.

Aux pères fondateurs, se sont greffés de multiples autres membres, au rang desquels : les concessionnaires de terminaux, les chargeurs, les transporteurs  de surface, les groupements  d’opérateurs, les assureurs,  les industries et même des partenaires des pays de l’hinterland comme le BNFT (Bureau National du Fret Terrestre du TCHAD), le BARC (Bureau de l’Affrètement de la République Centrafricaine), le GTC (Groupement des Transporteurs Centrafricains) et le CCAC (Conseil Centrafricain des Chargeurs).

Comme tout organisme, PORT-SYNTHESE est bâti autour d’un règlement intérieur et des statuts qui régissent ses activités et décrivent ses règles de fonctionnement. Depuis sa création en 1994, ses statuts ont été modifiés que le 05 Juillet 2017 et le 24 Janvier 2019, lors des travaux de sa 8e session extraordinaire de l’Assemblée Générale, PORT-SYNTHÈSE a été baptisée officiellement en COMMUNAUTÉ PORTUAIRE DU CAMEROUN.

À travers ces nouveaux textes, PORT-SYNTHÈSE suit les objectifs suivants:

  •  le développement de la notoriété des places portuaires du Cameroun;
  • la valorisation de l’image de marque des Ports du Cameroun ;
  • la promotion des villes hôtes des Ports à l’échelle régionale et internationale ;
  • la valorisation et la promotion des potentialités des Ports Camerounais, des offres de services des Opérateurs Portuaires dans le but de fidéliser les Armateurs et les Chargeurs nationaux et ceux des autres pays ;
  • le développement des synergies nécessaires entre les membres de la Communauté Portuaire du Cameroun ;
  • la réalisation d’actions commerciales visant à accroitre l’attractivité et la compétitivité des places portuaires nationales ;
  • la contribution à la fluidification des corridors, routes, voies de transit et de commerce international, en provenance et/ou à destination des ports du Cameroun.

Plus de vingt (20) ans  déjà, cinquante-trois (53) membres actifs et une structure organisationnelle qui s’appuie sur un Bureau, une Assemblée Générale, un Conseil, des commissions techniques, un Secrétariat Général prenant en charge toutes les places portuaires du Cameroun.

Le Secrétariat Général anime au quotidien la vie de la Communauté où les intérêts des uns et des autres convergent vers l’émergence des places portuaires compétitives.

En substance, PORT-SYNTHESE est une  organisation qui  s’affirme au fil des ans comme un outil de promotion, et de réflexion  des places portuaires du Cameroun.  

C’est  aussi  un forum qui  regroupe des  partenaires mus  par  les mêmes objectifs d’efficacité dans  l’action  et  de  facilitation  des  opérations du commerce extérieur de  l’hinterland et de la côte camerounaise, conditions essentielles d’une croissance durable et significative du trafic.

Plate-forme d’expression par excellence, PORT-SYNTHESE s’identifie  aussi comme un lieu de règlement des conflits, qu’ils soient  latents  ou apparents. C’est également une  chapelle de convivialité  où la démarche participative et la démarche anticipative s’imposent comme des règles cardinales.

Ayant évidement besoin de certains ajouts dans l’exécution de ses différentes missions, PORT-SYNTHESE est épaulée par ses Commissions techniques, dont les travaux sont désormais décentralisés sur chaque place portuaire.